2-90

23, 24
Juin
soleilsoleil

Fréquentation

20 000 festivaliers

Vendredi 22 juin
Les Garçons Bouchers – Stephan Eicher – Huber-Félix Thiéfaine – Stéphane Riva – Davy Spillane Band – P.V.O
Samedi 23 juin
Nuit D’Octobre – Top Model – Cheb Kader – Rictus – Park Café – Miss B Haven – Alain Bashung – Trovante – Carlos Santana – The Essence – Auktsion
Dimanche 24 juin
Orkeztra Luna – Trio Bulgarka – Arno – Roé –Trypes – Kunsertù – Khéops – Jean-Louis Aubert – Texas

Woodstock memories

Vingt ans après Woodstock, la Franche-Comté s’est offert son grand festival de plein air. Il n’y a plus qu’à transformer l’essai. Le Ballon est mort, vive les Eurockéennes !

Cette nouvelle appellation traduit l’ambition d’une programmation à dimension européenne qui se vérifie dès cette deuxième édition divisée en trois scènes (sobrement estampillées : A, B et C). Et c’est tout un continent qui fusionne au Malsaucy… Trio Bulgarka est une version réduite des fameuses – et mystérieuses – Voix Bulgares. On trouve aussi Trovante (Portugal), Miss B. Haven (Danemark), Aukstion (Russie), Roe (Espagne), Kunsertu (Italie), Trypes (Grèce)… Le tout étant de qualité variable, voir anecdotique, mais au-delà des tentations « world », le rock est bien revenu au centre de ces Eu-rock-éennes pourtant sérieusement bousculées par la météo.

Dans l’après-midi, les radios locales annoncent la mauvaise nouvelle aux festivaliers qui font route vers le Malsaucy. Une violente tempête contraint les organisateurs à annuler la première journée avant même l’ouverture des portes. Les concerts très attendus de Thiéfaine et du jeune espoir suisse Stephan Eicher n’auront pas lieu. Le public rebrousse chemin.

Heureusement, le reste du week-end se déroule sous un soleil radieux. On peut compter sur le chanteur belge Arno pour revivifier le festival et sur Jean-Louis Aubert, héritier d’un certain rock français des années 80 disparu avec Téléphone. Planqué derrière ses lunettes noires, Bashung a des allures de jeune premier un brin timide… Ce garçon à la classe évidente, vient défendre « Novice », son septième album. Le soir venu, on succombe aux charmes de Sharleen Spiteri dont le groupe écossais Texas distille un son rock-FM propre et sage, mais dans l’air du temps.

Enfin, pour couronner l’avènement de ces Eurockéennes, premières du nom, Santana fait sensation avec son latino-rock hors d’âge. A ce jour, il demeure l’unique artiste eurockéen à avoir partagé l’affiche de Woodstock en 1969. La boucle est bouclée.

Galerie 1990

90_baschung 1990_santana

La playlist de 1990